Association pour la santé publique du Québec

Retour à la liste Imprimer

Communiqués et publications

31 mars 2016 - Communiqué de presse - Rayonnement de la santé publique
Politique québécoise de la jeunesse : des investissements majeurs salués

Politique québécoise de la jeunesse 2030

Politique québécoise de la jeunesse : des investissements majeurs salués

Document PDF

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Politique québécoise de la jeunesse : des investissements majeurs salués

Montréal, jeudi le 31 mars 2016 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) salue les investissements importants de la toute nouvelle Politique québécoise de la jeunesse 2030. Tous réalisent qu'il est impératif de se donner des objectifs ambitieux et mesurables pour bâtir la santé durable.

« Dans son état actuel, la Politique illustre bien les différents enjeux auxquels sont confrontés les jeunes âgés de 15 à 29 ans, mais malheureusement, nous n’y retrouvons aucun objectif concret et mesurable», mentionne Lucie Granger, directrice de l’ASPQ.

Les saines habitudes de vie apparaissent dans le premier axe d’intervention de la politique confirmant ainsi l’importance accordée à ces dernières pour le développement des jeunes. «Nous attendons avec impatience, le dévoilement de la stratégie d’action jeunesse prévue pour septembre prochain et nous réitérons l’importance d’y prévoir des stratégies visant l’amélioration des milieux de vie, des conditions et des environnements dans lesquels vivent les jeunes Québécois». Voici quelques exemples à ne pas oublier :

• Éliminer les déserts alimentaires
• Favoriser la vente de fruits et légumes dans les points de vente populaires
• Limiter l’implantation de restaurants rapides autour des écoles secondaires, cégeps, universités
• Règlementer l’offre alimentaire dans les cégeps et les universités, comme c’est le cas dans les écoles secondaires
• Implanter une taxe sur les boissons sucrées dont les revenus seraient dédiés à la prévention
• Rendre obligatoire un temps minimal pour l’éducation physique au secondaire, au cégep et à l’université
• Maintenir le monopole de l’État sur la vente d’alcool.

La santé durable pour les générations futures est un actif social et économique qui doit être priorisé et mis en valeur par une approche durable qui tienne compte des conséquences des décisions qui sont prises aujourd’hui.

À propos de l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)
L’ASPQ regroupe citoyens et partenaires pour faire de la santé durable, par la prévention, une priorité.
La santé est un actif social et économique, un droit et une responsabilité individuelle et collective. www.aspq.org.

 30 

Source : Émilie Dansereau-Trahan
Association pour la santé publique du Québec
Téléphone : 514 528-5811, poste 232
Cellulaire : 514-799-7901
Courriel : edansereau@aspq.org
 

Partager