Association pour la santé publique du Québec

L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) est un regroupement autonome, multidisciplinaire et sans but lucratif qui contribue à la promotion, à l’amélioration et au maintien de la santé et du bien-être de la population québécoise. Son approche globale et intégrée contribue à faire de la santé un terrain où prévalent la mobilisation, la concertation et la collaboration.

Imprimer

Problématique du poids

57% de la population est en excès de poids

Plus d'une Québécoise sur cinq affirme que la gestion de son poids domine sa vie

Les problèmes reliés au poids affectent la santé des individus de même que leur qualité de vie. Ils sont associés au développement de maladies chroniques, telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires, ainsi qu’à des conséquences au niveau psychosocial, par exemple des effets négatifs sur l’estime de soi et l’image corporelle ou encore la discrimination. La prévention de l’obésité est essentielle, car les problèmes reliés au poids ont également des effets économiques néfastes sur les coûts des traitements de l’obésité et des maladies qui y sont associés.

L ’ASPQ et la prévention de l’obésité

Objectifs des activités de l’ASPQ en matière de problématique du poids
  • D’informer et de sensibiliser la population
  • Mobiliser ses partenaires autour d’enjeux communs
  • Responsabiliser l’industrie
  • Influencer les décideurs

Travaillant pour la promotion, le maintien et l’amélioration de la santé de la population, l'ASPQ s’intéresse depuis plusieurs années déjà aux enjeux liés à la problématique du poids. C’est pourquoi elle a investi des projets portant notamment sur les produits, services et moyens amaigrissants, les boissons énergisantes ainsi que l’image corporelle et qu’elle parraine la Coalition québécoise sur la problématique du poids. En somme, l’ASPQ a à cœur de favoriser les saines habitudes de vie chez les Québécois.

L’obésité, un problème mondial

Les problèmes reliés au poids tels que le surplus de poids, l’obésité ainsi que la préoccupation excessive à l’égard du poids augmentent de façon considérable au Québec, au Canada et ailleurs sur la planète.
L’Organisation mondiale de la santé considère d’ailleurs l’obésité comme une épidémie et elle enjoint les gouvernements et les acteurs de la société à agir rapidement face à cette situation.