Association pour la santé publique du Québec

Imprimer

Saines habitudes de vie dès la petite enfance

Depuis 2014, l’ASPQ se tourne vers la prévention des maladies chroniques dès la toute petite enfance. La prévalence croissante du surpoids et de l’obésité chez les enfants représente une préoccupation de santé publique majeure. Les enfants qui présentent un excès pondéral sont plus à risque de demeurer obèses à l’âge adulte et plus susceptibles de développer des maladies chroniques telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires. L’ASPQ considère donc primordial que la prévention des maladies chroniques doit se faire dès la petite enfance, une période charnière pour le développement de saines habitudes vie.

NOS ACTIONS

Revue de littérature

Introduction des aliments solides et trio sucre – sel – gras chez les 6 - 24 mois. Prévention de l'obésité et du diatète de type 2 dès la petite enfance.
 

La présente revue de littérature a pour objectif de documenter les besoins alimentaires des enfants de 6 à 24 mois, les recommandations faites par les différentes organisations, politiques publiques régionales, nationales et internationales, ainsi que les initiatives sur l’alimentation des tout-petits, dès l’introduction des aliments solides.

Téléchargez le document en cliquant ICI

Analyse nutritionnelle

Les produits destinés aux tout-petits sur le marché québécois

Ce rapport évalue la qualité nutritionnelle des produits destinés aux enfants de 6 à 24 mois se retrouvant dans des milieux défavorisés où le risque de développer des maladies chroniques est plus élevé. Le contenu en sodium, en sucres, en lipides et en fer a été analysé en regard des recommandations actuelles existantes. À la lumière des résultats de ce rapport, de nouvelles recommandations ont été formulées, s’adressant aux parents, aux décideurs, ainsi qu’à l’industrie.

Téléchargez le document en cliquant ICI
Download the english resume HERE

Sondage auprès des parents québécois

L'ASPQ a effectué un sondage auprès de 2 620 parents du Québec ayant un enfant âgé de 6 à 24 mois, afin d'identifier leur niveau de connaissances nutritionelles, leurs habitudes et leur confiance à faire des choix alimentaires sains pour leur tout-petit.

Le sondage sera disponible sous peu

Demander l'affichage des gras trans sur les aliments pour tout-petits

« Où est le gras? » : cette vidéo déplore l’absence de l’affichage obligatoire des gras trans sur les étiquettes des aliments pour bébés


Pour demander l’affichage obligatoire des gras trans sur les étiquettes d’aliments pour bébés, veuillez télécharger et remplir le formulaire de demande et le retourner à l’adresse suivante : etiquette@aspq.org

L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) estime que, grâce à la vigilance et l’intervention éclairée des parents, leurs bébés pourront profiter d’une saine alimentation, dès le plus jeune âge.

Ainsi, simplement en limitant la quantité de sel et de sucre dans les repas des tout-petits, les parents bien avisés donneront à leur poupon un bon départ dans la vie et contribueront à la prévention des maladies chroniques évitables.
 

« Bébé a la dent sucrée » : cette vidéo invite les parents à la vigilance et précise que beaucoup de produits pour bébés contiennent des sucres ajoutés.

« Une pincée de sel suffit » : celle-ci rappelle aux parents que, pour les bébés d’un an et plus, la quantité de sel recommandée est de moins de 100 mg par collation et de moins de 250 mg par repas