Association pour la santé publique du Québec

À la une
  • Alcool

    LA RÉFORME DU CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DU QUÉBEC MISE SUR LA PRÉVENTION

    Montréal, 12 décembre 2017 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) accueille favorablement le projet de loi no 165 modifiant le code de la sécurité routière au Québec.
    Émilie Dansereau-Trahan, spécialiste de contenu, rappelle que « la conduite automobile au Québec est un privilège et non un droit et ce privilège s’accompagne d’obligations réglementaires définies dans la loi et ses règlements. Il importe de protéger la santé et la sécurité de tous, tant les conducteurs, que les passagers et les autres usagers de la route, en plus d’insister sur l’importance des 3 « S » de la conduite automobile sans danger : Santé, Sobriété, Sécurité. En ce qui regarde l’alcool au volant, il faut savoir qu’un contrevenant sur quatre récidivera après sa première infraction pour conduite en état d’ébriété[: c’est la raison pour laquelle l’ASPQ est heureuse que Québec prévoie des mesures plus sévères à l’égard des récidivistes de l’alcool au volant.

     

  • Rayonnement de la santé publique

    Rapport annuel 2016-2017- Santé durable - L'art de la prévention

    Ce rapport annuel 2016-2017 témoigne des interventions de l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et de ses Coalitions en matière de contrôle du tabac, de problématique du poids, de produits de santé naturels visant à perdre du poids, d’alcool, d’encadrement cannabis, de boissons énergisantes, de gras trans, d’étiquetage nutritionnel, de littératie et de défense du droit aux activités politiques en toute transparence des œuvres de charité.

  • Cannabis

    Projet de loi no 157 - La Santé durable pour tous: en toute cohérence

    Mémoire déposé par l'ASPQ dans le cadre des consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi no 157. 
    Avec son projet de loi no 157, Québec propose une approche visant «à minimiser les risques et les conséquences négatives pour la santé et la sécurité» de la population et celles des générations futures. L’ASPQ tient à saluer le fait que le gouvernement priorise ces objectifs plutôt que les gains financiers qu’entraînera la légalisation du cannabis.

    L’ASPQ félicite le gouvernement du Québec pour la cohérence d’ensemble liant les dispositions du projet de loi no 157, déposé le 16 novembre dernier par la ministre Lucie Charlebois.

    L’ASPQ profite des consultations particulières et des audiences publiques sur le projet de loi no 157 pour analyser le projet de loi suivant trois axes d’évaluation qui permettent d’assurer une cohérence avec la vision de protection de la santé, de la sécurité de nos jeunes et de celles des générations à venir:

    1- une gouvernance transparente, créatrice de santé durable
    2- zéro promotion et publicité
    3- 100 % cohérence

  • Rayonnement de la santé publique

    Prix reconnaissance ASPQ 2017

    L’ASPQ honore des bâtisseurs de santé durable

    Montréal, vendredi 24 novembre 2017 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) a décerné, hier, au Musée d’art contemporain de Montréal, ses prix Jean-Pierre-Bélanger, Mention Coup de cœur ainsi que Distinction Santé durable à sept personnalités qui ont toutes, chacune dans son domaine et à sa façon, fait rayonner la Santé durable.

  • Cannabis

    L’Association pour la santé publique du Québec salue le projet de loi 157 encadrant le cannabis du gouvernement du Québec

    Montréal, 16 novembre 2017 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) félicite le gouvernement du Québec pour son projet de loi 157 sur l’encadrement du cannabis récréatif, déposé par la ministre Lucie Charlebois.

    L’ASPQ rappelle l’importance cruciale de réglementer de façon stricte la promotion des produits du cannabis. « Nous nous réjouissons que ces règles s’inspirent de celles qui régissent le tabac et non pas de celles qui régissent l’alcool. Toutefois, le fait que l’industrie du cannabis à des fins médicinales échappe à ces règles nous inquiète.