Association pour la santé publique du Québec

À la une
  • Cannabis

    Québec doit réagir à l’assouplissement des règles de production de cannabis en établissant un modèle de distribution étatique

    Montréal, le 27 juin 2017 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) accueille avec prudence les assouplissements, consentis par Santé Canada, aux producteurs de cannabis médical déjà autorisés. Dans un an, si tout se passe comme le fédéral l’entend, le cannabis à des fins récréatives sera légalisé. Des joueurs influents tentent déjà de tirer leur épingle du jeu et ce matin, nous apprenions que Santé Canada acceptait de faire quelques concessions à la réglementation en place afin de rencontrer la demande accrue anticipée pour le cannabis récréatif. En gros, Santé Canada met fin au système des quotas et élimine les contraintes liées à l’entreposage.

  • Rayonnement de la santé publique

    Bâtir la santé durable au 21e siècle

    Les défis de santé étant en constante évolution, l’ASPQ vient de publier la seconde édition de son énoncé de position Bâtir la santé durable au 21e siècle.

    Quoi de neuf ?  Le coût des soins de santé représente plus de 50,6 % du budget du Québec ainsi que l’ajout d’un septième défi de santé : l’égalité hommes-femmes.

  • Cannabis

    Sondage portant sur l'acceptabilité sociale des substances psychoactives: alcool et cannabis

    L'ASPQ a réalisé un sondage avec la collaboration de la firme SOM en août 2016 afin de connaître l'acceptabilité sociale de l'alcool et du cannabis. 4250 répondants ont été sondés afin, notamment, de connaître leurs perceptions, attitudes et comportements et d'identifier les enjeux inhérents à leur consommation.

  • Rayonnement de la santé publique

    Infolettre - Spécial cannabis - Avril 2017

    Comprendre la légalisation
    L’ASPQ se penche sur le dossier de la légalisation du cannabis à des fins récréatives depuis 2015, soit depuis l’annonce du projet de loi du gouvernement fédéral.
    Si vous avez des renseignements ou des documents additionnels à nous transmettre afin de bonifier notre dossier, n’hésitez pas à les faire parvenir à notre chargée de dossier, Émilie Dansereau-Trahan, à edansereau@aspq.org.

     

  • Rayonnement de la santé publique

    Légalisation du cannabis : prévention et santé avant tout

    La santé durable doit demeurer au cœur du projet de légalisation du cannabis à des fins récréatives. Les impacts potentiellement négatifs de la consommation de cannabis sur la santé doivent être minimisés et documentés. 

    Dans le but de minimiser les risques pour la santé, la sécurité et l’équilibre social, de faire échec à la prohibition, d’exercer un meilleur contrôle de la qualité du cannabis, de récupérer des revenus supplémentaires et de désengorger le système judiciaire, l’ASPQ présente ses recommandations.