Association pour la santé publique du Québec

À la une
  • Cannabis

    Communiqué de presse - Les pièges de la promotion… du cannabis

    Dans ce mémoire, déposé dans le cadre de la consultation sur l'approche proposée en matière de la réglementation du cannabis, l’ASPQ propose une approche qui vise 100 % de cohérence entre le projet de loi, ses règlements et ses objectifs. Le présent mémoire déposé par l’ASPQ vise à éclairer le gouvernement au sujet de quelques-unes des propositions réglementaires établies dans le document de consultation intitulé Approche proposée en matière de la réglementation du cannabis .

     

     

  • Cannabis

    MÉMOIRE ASPQ - Les pièges de la promotion du cannabis

    Montréal, le 19 janvier 2018 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) a déposé un mémoire dans le cadre des consultations fédérales concernant l’approche proposée en matière de la réglementation du cannabis. « À première vue, le projet de règlements peut paraître cohérent et sécuritaire, affirme Émilie Dansereau-Trahan, spécialiste de contenu de l’ASPQ. Toutefois, dans sa forme actuelle il favorise l’industrie du cannabis thérapeutique. Elle a une longueur d’avance : ses installations sont déjà en fonction et ses produits bénéficient d’une promotion redoutable. Le fait qu’il soit possible pour les différentes compagnies souhaitant intégrer le marché du cannabis en vente libre de cumuler les licences représente également un risque. En effet, cela pourrait faire en sorte de créer un monopole. C’est ce qu’on observe déjà chez les grands producteurs de cannabis thérapeutiques qui ont des revenus annuels de plusieurs millions de dollars. Comment de petits producteurs pourraient-ils faire compétition à cette industrie déjà bien établie dans le marché ? »

  • Rayonnement de la santé publique

    Santé : Le sel est le nouvel ennemi public

    Montréal, le 15 janvier 2018 – Selon le dernier rapport publié ce matin par Santé Canada, intitulé Réduction de la teneur en sodium dans les aliments transformés au Canada, les Canadiennes et Canadiens de tous âges consomment trop de sel. Ce sont principalement les produits transformés, ultra-transformés, emballés ou servis au restaurant qui contiennent une grande quantité de sodium. « Cette surconsommation de sel engendre de sévères problèmes de santé, soutient le Dr Yves G. Jalbert, spécialiste de contenu à l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ). L’excès de sodium dans l’alimentation provoque l’hypertension artérielle qui est un facteur de risque important de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Ces problèmes de santé constituent les principales causes de décès au Canada, après le cancer. »

  • Rayonnement de la santé publique

    Infolettre ASPQ - Décembre 2017

    INFOLETTRE – DÉCEMBRE 2017 Un automne au carrefour du dialogue et de l’influence pour l’ASPQ : dépôts de mémoires, présentation de notre rapport annuel, tenue de l’assemblée générale annuelle, remise des Prix Santé durable. Bonne lecture!

     

  • Alcool

    LA RÉFORME DU CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DU QUÉBEC MISE SUR LA PRÉVENTION

    Montréal, 12 décembre 2017 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) accueille favorablement le projet de loi no 165 modifiant le code de la sécurité routière au Québec.
    Émilie Dansereau-Trahan, spécialiste de contenu, rappelle que « la conduite automobile au Québec est un privilège et non un droit et ce privilège s’accompagne d’obligations réglementaires définies dans la loi et ses règlements. Il importe de protéger la santé et la sécurité de tous, tant les conducteurs, que les passagers et les autres usagers de la route, en plus d’insister sur l’importance des 3 « S » de la conduite automobile sans danger : Santé, Sobriété, Sécurité. En ce qui regarde l’alcool au volant, il faut savoir qu’un contrevenant sur quatre récidivera après sa première infraction pour conduite en état d’ébriété[: c’est la raison pour laquelle l’ASPQ est heureuse que Québec prévoie des mesures plus sévères à l’égard des récidivistes de l’alcool au volant.