Association pour la santé publique du Québec

Retour à la liste Imprimer

Communiqués et publications

17 décembre 2018 - Communiqué de presse
Méfiez-vous des apparences trompeuses !

Étude exclusive réalisée par l’ASPQ sur le Zuccarin Diet TM

Méfiez-vous des apparences trompeuses !

Version PDF

Montréal, le 17 décembre 2018 – L’arrivée de 2019, pour plusieurs, coïncidera avec la prise de résolutions nouvelles. Parmi les plus populaires, la perte de poids vient en tête de liste. À ce sujet, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) émet des réserves. Dr Yves G. Jalbert, spécialiste de contenu à l’Association, précise que « la plupart des gens ont tendance à vouloir régler leur problème de poids vite et sans effort : et c’est justement là-dessus que l’industrie base toutes ses publicités qui s’avèrent souvent trompeuses. »

Afin d’illustrer son propos, l’ASPQ a rendu publique une analyse scientifique critique, intitulé Un produit amaigrissant sous la loupe, qui a trait au produit amaigrissant Zuccarin DietTM. Réalisée avec l’aide d’un comité d’experts multidisciplinaires (nutrition, médecine, pharmacie, biochimie, droit, développement du médicament et de dispositifs médicaux), l’étude de ce produit soulève de nombreuses inquiétudes et interrogations. « Dans les documents produits par Santé Canada, il n’existe aucune preuve scientifique du niveau d’efficacité du Zuccarin DietTM, ajoute le Dr Jalbert. L’étude fournie par le fabricant s’avère scientifiquement peu rigoureuse : elle s’est déroulée sur une courte période de temps (3 mois), auprès de seulement 46 participants et sans qu’il y ait eu un retour auprès des participants 6 mois ou un an après l’étude pour voir si l’effet positif de perte de poids avait perduré. De plus, certaines des publicités de ce produit contreviennent aux lois canadiennes et québécoises de la protection du consommateur : certaines s’avèrent fausses et trompeuses en ce qui a trait à la perte de poids corporel potentielle. Enfin, les documents de Santé Canada omettent, notamment, de parler de la dose minimale de la principale composante du produit pour obtenir un effet thérapeutique probant. »

En guise de conclusion, l’étude de l’ASPQ formule une série de recommandations adressées à Santé Canada, au Bureau de la concurrence du Canada, à l’Office de la protection du consommateur, aux ordres et associations professionnels ainsi qu’aux responsables de bannières de pharmacies.

À propos de l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)
L’ASPQ regroupe citoyens et partenaires pour faire de la santé durable, par la prévention, une priorité.
L’ASPQ soutient le développement social et économique par la promotion d’une conception durable de la santé et du bien-être. La santé durable s’appuie sur une vision à long terme qui, tout en fournissant des soins à tous, s’assure aussi de les garder en santé par la prévention. www.aspq.org.

- 30 -

Source : Jean Alexandre
Responsable des communications et de la collecte de fonds,
Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) - Téléphone : 514-528-5811, poste 261
Cellulaire : 514-442-7119 - Courriel : jalexandre@aspq.org

Partager