Association pour la santé publique du Québec

Imprimer

Communiqués et publications

Recherche d'actualités

  • Pour l’Halloween, l’ASPQ démasque l’industrie de l’amaigrissement

    Produits, services, moyens amaigrissants

    Pour l’Halloween, l’ASPQ démasque l’industrie de l’amaigrissement

    Montréal, 30 octobre  2019 – Alors que demain, jeunes et moins jeunes revêtiront leurs déguisements d’Halloween, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) décide de démasquer l’industrie de l’amaigrissement et de l’image corporelle. Pour ce faire, elle lance officiellement sa campagne de sensibilisation et d’information Méfiez-vous des apparences trompeuses, au moyen d’un tout nouveau site Web, apparencestrompeuses.ca. 

  • 29 octobre 2019 - Communiqué de presse - Cannabis
    Le danger des bonnes intentions

    Âge légal d’achat et de consommation de cannabis

    Le danger des bonnes intentions

    Montréal, 29 octobre  2019 – « Hausser l’âge légal d’achat et de consommation du cannabis de 18 à 21 ans, est-ce la panacée à tous les maux », c’est la question que lance la porte-parole de l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), maître Marianne Dessureault. Cette déclaration fait suite à l’adoption aujourd’hui, par le gouvernement du Québec, du projet de loi n°2 qui prévoit notamment cette mesure. L’ASPQ partage la préoccupation du gouvernement au sujet de la protection de la santé des jeunes, toutefois, elle juge que la mesure proposée n’est pas le meilleur moyen d’y parvenir. 

  • 16 septembre 2019 - Communiqué de presse - Cannabis
    L’ASPQ et l’ASMPQ invitent Québec à redoubler de vigilance à l’égard des produits dérivés du cannabis

    Règlement sur les autres catégories de cannabis

    L’ASPQ et l’ASMPQ invitent Québec à redoubler de vigilance à l’égard des produits dérivés du cannabis

    Montréal, le 16 septembre 2019 – À un mois de la légalisation des produits dérivés du cannabis, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), l’Association des spécialistes en médecine préventive du Québec (ASMPQ) ainsi que leurs partenaires, Dr Richard Bélanger et monsieur Bastien Quirion, pressent le gouvernement d’encadrer plus rigoureusement la commercialisation des produits dérivés du cannabis. Leur mémoire à cet effet, adressé au ministre délégué Lionel Carmant le 6 septembre dernier, insiste sur le fait qu’il faut éviter que la logique marchande et le marketing contribuent à banaliser cette substance qui n’est pas inoffensive. D’ailleurs, les porte-parole des deux Associations, Me Marianne Dessureault et Dre Isabelle Samson, assistent au Forum international de santé publique sur le cannabis, aujourd’hui et jusqu’au 18 septembre, au Centre des congrès de Québec. Elles profiteront de l’occasion pour rappeler au ministère cette réalité.

  • 16 mai 2019 - Communiqué de presse - Cannabis
    L’ASPQ réclame que l’âge légal de consommation du cannabis soit fixé à 18 ans

    PROJET DE LOI NO 2

    L’ASPQ réclame que l’âge légal de consommation du cannabis soit fixé à 18 ans

    Montréal, 15 mai 2019 – Satisfaite des amendements apportés au projet de loi no 2 sur le resserrement de l’encadrement du cannabis, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) invite cependant le gouvernement à faire preuve de la même ouverture relativement à l’âge légal d’achat et de consommation du cannabis.

  • 28 mars 2019 - Communiqué de presse - Alcool
    1M$ pour prévenir le trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF)

    1M$ pour prévenir le trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF)

    Montréal, le 28 mars 2019 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) recevra une subvention d’un million de dollars de l’Agence de santé publique du Canada afin de sensibiliser le public au trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) et de prévenir la consommation d’alcool pendant la grossesse. Réparti sur quatre ans, ce projet, intitulé TSAF : EN PARLER POUR MIEUX AGIR est en fait une recherche-action multidisciplinaire qui, à terme, culminera par la diffusion d’une vaste et intensive campagne de sensibilisation qui s’adressera plus particulièrement aux femmes âgées de 12 à 25 ans.

Éléments par page :