Association pour la santé publique du Québec

Imprimer

Publications

Recherche de publications

  • Novembre 2019 - Rapport annuel

    Rapport annuel 2018-2019 - Santé durable — Ancrée sur de solides assises

    Version PDF

    2018-2019 annonce pour l’ASPQ une ère de renouveau : c’est l’an UN, post soixante quinzième anniversaire. Déjà engagée dans une réflexion sur son avenir, l'Association a procédé à de grands changements, entraînant dans son sillage de nombreux ajustements. L’ASPQ a notamment passé en revue sa gouvernance et assuré la cohésion de l’ensemble de ses projets.

    À la lecture du présent rapport annuel, vous serez à même de constater tout le travail accompli ainsi que les réalisations qui en découlent. Ces nombreuses actions et réalisations ont contribué à accroître de façon significative la reconnaissance de l’ASPQ à l’échelle du Québec, ailleurs au Canada, de même qu’à l’étranger.

    Bonne lecture!

     

  • Septembre 2019 - Mémoire - Cannabis

    ASPQ-ASMPQ - Commentaires conjoints au projet de Règlement sur les autres catégories de cannabis

    Version PDF

    Monsieur le Ministre Carmant,

    Par la présente, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), l’Association des spécialistes en médecine préventive du Québec (ASMPQ), le Dr Richard Bélanger et le professeur Bastien Quirion tiennent à appuyer, dans l’ensemble, la proposition de projet de Règlement déterminant d’autres catégories de cannabis qui peuvent être vendues par la Société québécoise de cannabis et certaines normes relatives à la composition et aux caractéristiques du cannabis présenté dans la Gazette officielle du Québec du 24 juillet 2019.

    Notre groupe ayant participé aux consultations sur le projet de loi n°2 sur le resserrement de l’encadrement du cannabis (PL-2), nous désirons contribuer à la réflexion entourant l’adoption de ce règlement. Nous vous soumettons en ce sens nos commentaires et nos recommandations.

  • Février 2019 - Mémoire - Cannabis

    Projet de loi No 2, Loi resserrant l'encadrement du cannabis - Une question de chiffres ou de prévention ?

    Document PDF

    Le PL-2 vise, entre autre, à hausser à 21 ans l’âge minimal requis pour acheter et posséder des produits du cannabis. Québec mentionne qu’il s’agit d’une approche visant « à minimiser les risques et les conséquences négatives pour la santé et la sécurité » en particulier des jeunes.

    L’ASPQ, l’Association des spécialistes en médecine préventive du Québec (ASMPQ) ainsi que leurs partenaires, Dr Richard Bélanger, madame Line Beauchesne ainsi que monsieur Bastien Quirion, se mobilisent pour que le PL-2 et la Loi encadrant le cannabis (RLRQ c. C-5.3) respectent les principes de santé publique et que soit ainsi atteint l’objectif de protéger la santé et la sécurité de la population, et surtout, celle des jeunes.

    Ce mémoire collectif présenté dans le cadre des consultations particulières de la Commission de la santé et des services sociaux de l’Assemblée nationale s’inscrit dans cette perspective.

     

     

  • Février 2019 - Mémoire - Alcool

    Alcopops - JEUNESSE SACRIFIÉE ET FILLES CIBLÉES

    Version PDF

    En réponse à la présentation du projet de modifications apportées au Règlement sur les aliments et drogues visant à restreindre la teneur en alcool des boissons alcoolisées purifiées et aromatisées offertes en portions individuelles, l’ASPQ souhaite commenter les mesures proposées en fournissant les plus récentes données concernant les problèmes liés à la consommation de ces boissons.
    L’ASPQ formule ici ses recommandations à Santé Canada dans le cadre de sa proposition de modification du Règlement sur les aliments et drogues visant à encadrer les boissons alcoolisées purifiées et aromatisées.

  • Décembre 2018 - Étude de cas - Produits, services et moyens amaigrissants (PSMA)

    UN PRODUIT AMAIGRISSANT SOUS LA LOUPE

    L’ASPQ a mis sur pied en 2017 un comité d’experts chargé d’analyser et de documenter certains produits, services et moyens amaigrissant (PSMA) mis sur le marché québécois, afin d’étudier leurs promesses et leurs allégations santé et de déposer, le cas échéant, des plaintes auprès de Santé Canada, du Bureau de la concurrence et de l’Office de la protection du consommateur (OPC).

    La première étude de cas de l'ASPQ vise le produit Zuccarin Diet TM.

Elements par page :