Association pour la santé publique du Québec

Imprimer

Objectifs du projet

  • Étudier la possibilité d’utiliser les règlements d’urbanisme pour interdire l'implantation de nouveaux restaurants rapides autour des écoles.
  • Mieux connaître les considérations juridiques, urbanistiques et politiques entourant la mise en œuvre de telles mesures.

Finalité du projet

Rédiger et publier un guide à l'intention des municipalités du Québec sur la marche à suivre pour limiter la restauration rapide autour des écoles et sur leur territoire, sur la base des expériences des projets pilotes, dans les domaines juridique et urbanistique.

Grandes étapes
  1. Appel de propositions
  2. Choix des villes participantes
  3. Formation des comités d’experts juridiques, urbanistiques et scientifiques afin d’explorer les différentes possibilités et recommandations sur la forme que prendra la solution
  4. Formation des équipes de travail dans chacune des villes choisies
  5. Cueillette d’information afin de développer un argumentaire
  6. Réaliser un portrait de l’environnement alimentaire autour des écoles de chacune
  7. Élaborer des propositions de modifications réglementaires en collaboration avec les municipalités participantes et des spécialistes en urbanisme et en droit
Critères de sélection des 3 municipalités choisies

Les villes de Baie-St-Paul, Gatineau et Lavaltrie :

  • Ont démontré leur capacité à assurer le succès du projet pilote, notamment en fonction du contexte politique, de l’ouverture des élus et des administrateurs, de l’intérêt des intervenants de santé publique et du milieu scolaire.
  • Ont démontré la présence d’un besoin réel en termes d’amélioration de l’environnement alimentaire autour des écoles.
  • Sont membre du Réseau québécois de Villes et Villages en santé ou de tout autre regroupement voué à la santé et à la qualité de vie.
  • Ont adopté une politique familiale.
  • Possèdent un regroupement local de Québec en Forme.
  • Ont démontré une volonté de travailler avec des intervenants de la direction de santé publique de leur région.
  • Présentent des possibilités de développements immobiliers près des écoles.