Association pour la santé publique du Québec

Imprimer

Alcool

L’alcool au quotidien: Un facteur de risque majeur pour la santé

Prendre un verre constitue une pratique inscrite dans les mœurs et acceptée socialement dans les pays occidentaux. Pourtant, la consommation fréquente et excessive d’alcool est liée à diverses maladies chroniques évitables.

Ces modes de consommation, différents de la dépendance à l’alcool, sont perçus comme banals par la société québécoise, notamment les adolescents et les jeunes adultes. Au regard de ces informations, la problématique de consommation fréquente et excessive d’alcool doit retrouver une place de choix dans les priorités en santé publique.

L’Association pour la santé publique du Québec souhaite donc agir en faveur de la création d’environnements favorables à la consommation modérée d’alcool. Dans les prochains mois, l’Association mettra sur pied un groupe de travail dans le but d’identifier les meilleures pistes d’actions porteuses de solutions, pouvant être mises en place au Québec

NOS RÉALISATIONS

État des lieux

L’ASPQ a effectué une recension des écrits et rédigé un état des lieux présentant les différentes dimensions de la problématique de l’alcool. Ce dernier permet de comprendre sur quels volets agir au niveau de la création d’environnements favorables.

Modèle logique

Suite à l’état de situation, l’ASPQ a créé un modèle qui constitue une feuille de route préliminaire des actions pouvant être portées au Québec, auprès des différents groupes de la population. En plus de rappeler les différents enjeux de consommation fréquente et excessive, le modèle présente les principaux acteurs impliqués au Québec et au Canada.

Consultez le modèle logique ICI.