Association pour la santé publique du Québec

À la une
  • Cannabis

    Projet de loi C-45 L’ASPQ priorise la santé et réclame la transparence

    Montréal, le 19 juin 2018 –L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) appuie les amendements du Sénat liés aux impacts de la future loi sur la santé et les habitudes de consommation de cannabis chez les jeunes; sur l’établissement d’un registre public des investisseurs et des administrateurs de l'industrie du cannabis; ainsi que sur l’interdiction d’utiliser des images de marque sur des articles promotionnels, comme des t-shirts ou des casquettes.

  • Rayonnement de la santé publique

    Infolettre mai 2018

    Pour tout savoir sur nos actions santé durable de mai 2018.

  • Alcool

    Non à la privatisation de la SAQ

    Montréal, 31 mai 2018 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) prône que la Société des alcools du Québec (SAQ) demeure propriété de l’État québécois. La spécialiste de contenu de l’ASPQ, Émilie Dansereau-Trahan rappelle qu’ « hier, la santé publique réalisait un gain important dans le cadre de l’étude détaillée du projet de loi no 157 en apprenant l’abandon des projets pilotes de vente au détail. Nous évitions la vente de cannabis par le secteur privé et soulignions, au passage, le courage politique de placer la santé en avant des profits. Aujourd’hui, le gouvernement annonce son intention d’étudier la potentielle privatisation de la SAQ. Cette annonce va à l’encontre de toutes les recommandations en matière de prévention des problèmes liés à l’alcool. »

  • Cannabis

    L’article 55 du projet de loi no 157 Projet pilote : dérapage possible

    Montréal, le 15 mai 2018 – Le nouveau libellé de l’article 55 du projet de loi no 157 concernant les projets pilotes ouvre la porte à une commercialisation du cannabis en vente libre par le secteur privé. L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) craint que la mise en place de projets pilotes puisse ouvrir la porte à une logique commerciale fragilisant ainsi la protection de la santé.

  • Alcool

    Les dangers des boissons ayant une combinaison d'alcool à teneur élevée, de caféine et de sucre

    En réponse à l’avis d’intention de modifier le Règlement sur les aliments et drogues en vue de restreindre la quantité d’alcool dans les boissons alcoolisées très sucrées offertes en portions individuelles, l’ASPQ souhaite fournir les plus récentes données concernant les problèmes liés à la consommation de boissons ayant une combinaison d’alcool à teneur élevée et de sucre, surtout chez les adolescents et les jeunes adultes.

    L’ASPQ formule ici ses recommandations au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes, dans le cadre de ses travaux sur les boissons ayant une combinaison d’alcool à teneur élevée, de caféine et de sucre